Interview Laurence Fouillat - 2e partie

Interview Laurence Fouillat - 2e partie

Par Claire-France Thévenon

08/09/2020

Alors que les sélections pour le World ADCC approchent, Laurence Fouillat nous parle de son expérience sur cette compétition, mais aussi de la tentation du MMA dans le monde du JJB.

Claire-France Thévenon : Beaucoup de nos pionniers du JJB ont été amené à faire du sol par le biais du MMA. Ce n’est pas ton cas ?

Laurence Fouillat : Non, parce que moi j'ai été directement au Jiu-Jitsu Brésilien. Ce n’est qu’après ma première année où celui qui m'avait enseigné le JJB m'a donné des cassettes vidéo de l'UFC. C’est là que j'ai découvert le MMA.

CFT : Tu as déjà eu la tentation de passer au MMA ?

LF : Deux heures après mon titre, quelqu’un est venu me proposer de participer au Bodog Fight, une compétition de MMA. C'était un Russe qui organisait ça. Il était au mondial, je venais de gagner et il m'a tendu sa carte pour me dire de le contacter si je voulais faire des combats.

CFT : Ça ne t'intéressait pas?

LF : Non, ça ne m'intéressait pas. Ça ne m'a vraiment pas attiré le MMA.

CFT : Tu n’y voyais pas une occasion de faire de l’argent ou ça ne t’intéressait pas sportivement ?

LF : Je n’ai pas regardé le côté argent mais c'est surtout une autre raison. En 2004, je suis aux États-Unis pour faire Grappler Quest et la Pan. Dans la foulée, on m’a donné des places pour aller voir l'UFC 47. La tête d'affiche c'était Chuck Liddell contre Tito Ortiz. C'était un super événement. Je dormais à l’hôtel où avait lieu les combats. Je monte dans ma chambre et je vois un gars, le visage défoncé. C’était Cabbage, il avait combattu. Quand je l'ai vu, je me suis dit : jamais de ma vie je ne ferai ça ! Ça a été déterminant dans mon choix de ne pas faire de MMA.

CFT : Et depuis tes débuts, tu nous disais que le JJB a évolué, qu’est-ce qui a changé ? Trouves-tu cette évolution rapide ?

LF : Tout ! Tout a vraiment évolué. Est-ce qu'on a évolué vite ? Je ne sais pas. On n'a pas évolué vite par rapport à d'autres pays qui ont vraiment explosé mais ça a avancé ne serait-ce que dans la structuration des compétitions. Avant, on était avec de la rubalise pour délimiter le carré où il y avait les combattants. Aujourd'hui, c'est vraiment quelque chose qui est un peu plus sérieux, avec des arbitres CFJJB qui sont tous habillés pareil, qui sont ceintures noires et compétents. Il n'y en a pas un qui porte une casquette ou en train de manger pendant qu'il est en train d'arbitrer. Ça a évolué dans le bon sens.

La liaison qu'il y a eu entre l'IBJJF et la CFJJB a un peu « professionnalisé » quelque chose de plus carré dans l'encadrement des tournois. L’évolution passe aussi par ça. Si on veut être pris au sérieux, il faut que les tournois soient propres, pas à la "one again".

CFT : Tu penses à ces vieux tournois où les combattants s’affrontaient torses nus ou en slip ?

LF : C'est ça. En No Gi c’est encore plus flagrant. Ce qui est hallucinant c'est que l'ADCC garde encore de la valeur alors que c'est n'importe quoi.

Le côté argent fait que les gens y vont, mais concrètement, la communication est mauvaise. Les arbitres sont mauvais ! Dans le combat Miyao/Ruotolo, même le commentateur dit: « il n'y a pas deux points là? ».

C'est ce côté-là qu'on a perdu dans le Jiu-Jitsu Brésilien et je trouve ça bien. Les arbitres sont en costumes, bien habillés. Même en France, ils ont un pantalon correct avec un petit polo. C'est ça qui apporte un changement. 

Côté club, il y a plus de salles privées, avant il n’y avait que des dojos municipaux. Aujourd'hui, tu vois fleurir pas mal de salles privées à droite et à gauche. Chacun veut monter son académie, c'est comme ça qu'on va avancer et qu'on va pouvoir augmenter le niveau des combattants ainsi que des pratiquants en règle général.

CFT : Tu parlais de l’ADCC, tu n’as jamais participé au mondial ?

LF : Si, si, j'en ai fait deux en 2007 et 2009. En 2009, je gagne les Trials Europe, je me qualifie pour l'ADCC World et je fais 4ème. Je perds en 1/2 finale contre Luanna Alzuguir qui gagne la compétition. On a fait un combat mémorable ! Un combat logiquement ça dure 10 minutes, là il en a duré 25 ! J'y ai laissé beaucoup de plumes et c'est ce qui me fait pêcher sur la place de 3 derrière. Non seulement j'étais complètement cramée, mais les organisateurs m’ont dit au bout de 5 minutes que j’allais recombattre. J’ai cru à une plaisanterie, mais on m’a dit que je n’avais pas le choix parce que c’était diffusé en direct. Je me suis faite avoir parce que mon adversaire, Hilary Williams avait pris un juji par Sayaka Shioda en même pas 4 minutes. Elle avait combattu avant moi et avait eu toute la fin de son temps de combat plus mes 25 minutes de combats. Elle est arrivée fraiche.

CFT : En 2009, tu fais 4ème et en 2007 ?

LF : En 2007, tous ceux qui étaient là pourront le raconter : une triche monumentale ! J'avais accédé à cette ADCC-là sur invitation. Sauf qu'on ne m'avait pas prévenue que j'étais remplaçante. Donc j’arrive sur place et on me dit : tu ne rentres dans le tableau que s’il y en a une qui se blesse. À l'époque, il y avait plus de catégories femmes. Il y avait -55, -60-, -65 et +65kg. Moi j'étais en -55kg. J’ai été déçue par la nouvelle. Fabricio Werdum et Walid Ismail étaient scandalisés d'avoir appris ça.

Ça n'a rien changé, mais les organisateurs ont dit pour se rattraper : on va te faire faire un combat contre la remplaçante des -60. Je me suis dit : au point où j'en suis, foutue pour foutue, allons-y. Du coup, je fais ce combat et je perds. Je n'étais pas dedans et il n'y a aucune perspective de continuer sur le tournoi.

Le lendemain  avaient lieu les demi-finales et finales, c’est là que ça devient drôle. Sur une demi-finale, une fille s'est blessée dans ma catégorie. Là, au lieu de m'appeler, ils font rentrer la remplaçante des -60 dans la catégorie des -55. On voit ça au loin avec Nicolas Renier et Dao. Du coup, on descend et on va leur expliquer la situation. Les organisateurs et le staff s’en moquent. Ils reviennent finalement nous voir et nous expliquent qu’il y a une règle qui dit que quand tu perds un combat à l'ADCC, tu ne peux plus re-rentrer sur le tatami. Ça sent l'entourloupe mais effectivement, j'ai perdu le combat contre la -60kg. Sauf qu’après, ils ont fait rentrer une fille qui a perdu au 1er tour en -55 pour remplacer une blessée en -60 ! C’était scandaleux.

CFT : Revenons au Jiu-Jitsu en France et à son développement dans le monde. Quand tu vois chez Dream Art ou les jeunes recrutés chez les Mendes en Californie, penses-tu que ce type d'évolution est possible aussi en France ? Ou est-ce impossible de faire de vrais pôles sportifs et compétitifs ?

LF : Le problème c'est une histoire d'argent au final. Déjà, nos cotisations dans les clubs ne sont pas aux mêmes tarifs que les cotisations aux États-Unis. Maintenant, côté Brésil, le Jiu-Jitsu Brésilien est tellement répandu, développé et connu que c’est forcément différent. Je me rappelle de certains athlètes qui étaient payés par la préfecture de Rio pour qu'ils aillent faire les mondiaux, pour qu'ils aillent aux États-Unis, etc.

Qu'est-ce qu'on a nous en France ? Quand tu dis Jiu-Jitsu Brésilien aux entreprises, elles te disent : « Êtes-vous un athlète de haut niveau ? Alors pourquoi vous venez me démarcher ? ». On ne rentre pas dans ces sports qui sont populaires, télévisuels, reconnus. On n’a pas de statut de haut niveau et une fédération reconnue par le ministère. On part de loin. Donc pour faire en sorte qu'un gamin vienne chez toi pour faire du Jiu-Jitsu Brésilien et qu'après tu puisses financer tous ses tournois comme Dream Art, avoir tes cours à côté et faire leur programme, on n'est pas arrivé encore.

CFT : Qu’est-ce que ton titre a changé pour toi ?

LF : Je ne pense pas que mon titre ait changé beaucoup de choses. Est-ce que les gens viennent s'inscrire dans un club parce qu'il y a des compétiteurs ou parce que la prof a été compétitrice de haut niveau ?  Je pense que les gens viennent avant tout dans un club soit parce que c'est proche de chez eux, soit parce qu'il y a une ambiance qui leur plaît, soit pour le tarif ou les horaires, mais je ne suis pas convaincue que ce soit le palmarès du professeur ou en tout cas, c'était une minorité.

CFT : Et rapport au Jiu Jitsu français, est-ce que ton palmarès t'amène un respect de la part des gens ?

LF : Oui, mais après c'est vrai que je ne me focalise pas là-dessus. Je ne me pose pas trop la question. Forcément, je suis toujours la seule athlète à avoir gagné les mondiaux. Je reste peut-être connue de la nouvelle génération qui connait un peu ce qui s'est passé au niveau français, mais je n'en sais rien... Mais pour les professeurs, c’est sûr parce que je baigne encore dans le Jiu-Jitsu.

CFT : Tu as ta propre académie, Acemat, à Toulouse.

LF : Avec mon mari Erwan. On a construit le club à deux. Il a apporté le côté technique de l'élaboration de la salle aussi que ce soit sur les plans,  le business plan ou sur les travaux.

CFT : Comment vois-tu se développer ton académie? Quel est ton objectif par rapport à ton club ?

LF : Je suis plutôt dans le concret : avoir des élèves, avoir une bonne ambiance sur le tatami. S'il y a des personnes qui peuvent devenir des champions alors je serai là pour les encadrer mais je serai très exigente envers eux s'ils veulent atteindre l'excellence et cela ne passe pas que par la pratique sur le tatami. S'il y en a un qui se présente, je serai là pour l'encadrer. Avant tout, mon objectif c'est de passer un bon moment sur le tatami et de voir la recherche technique qu'ont mes élèves. C'est l'ambiance le plus important. Il ne faut pas se leurrer les loisirs représentent plus de 95% de l'effectif d’un club.

CFT : Quel type d'enseignante es-tu ?

LF : Je suis généreuse dans la transmission technique. Je donne tout. Je suis capable de passer beaucoup de temps pour que la personne progresse.

CFT : Tu es très précise techniquement et tu as aussi un jiu-jitsu très tactique...

LF : J'aime la stratégie, j'aime la tactique et j'aime le détail. J'aime beaucoup la technique. Moi, je suis d'une ancienne génération. Je suis la génération où on t'enseignait directement. Aujourd'hui, depuis quelques temps, on a une génération qui apprend sur vidéo. Des fois, ils essaient de me démontrer la technique visionnée, je leur dis de me montrer directement la vidéo parce que je ne comprends rien à ce qu’ils me montrent ! Au final, ce n'est pas trop mon truc d’apprendre en vidéo, mais je m'y fais doucement, parce que je n'ai pas le choix.

CFT :. Penses-tu que c'est un plus d'avoir accès à autant de choses ou bien c'est un peu contre-productif ?

LF : Pour moi, c'est forcément un plus parce que ça permet de voir des choses en plus. Le problème par contre c'est qu'il faut savoir faire le tri. Ça, c'est la partie compliquée sur YouTube. Il y a tout et n'importe quoi. Tu es capable de faire le tri avec de l’expérience. Tu vois ce qui est vraiment complet et ce qui est un peu fantaisiste. L’élève en loisir, quand il commence, il te montre ce qu’il a vu et ce qu’il aimerait faire. Le problème c'est que ce n'est pas rangé par niveaux. La ceinture blanche va voir une technique qu’il trouve bien, mais le problème c’est d'acquérir ce niveau-là pour pouvoir le faire. Il va falloir qu'il passe par autre chose. C'est ça la difficulté.

CFT : Ton mari Erwan Fouillat est le président de ton académie, il donne également les cours. Quelle aide t’apporte-t-il dans le Jiu-Jitsu Brésilien ?

LF : Il donne ses cours au club. En compétition, c'est aussi lui qui me coache ainsi que nos élèves. Il apporte sa technique qui est différente de la mienne. En 2007, on était déjà ensemble, mais ce n'était pas lui qui m'a coachée mais David Giorsetti. En 2008, non plus, c'était Juilien Gaillard, mais après dès qu'il était présent, c'est lui qui me coachait. Après, c'est un super atout d'être deux à diriger parce que les décisions du club sont prises à deux. On est assez souvent sur la même longueur d'onde sur les choix qui sont faits. Chacun donne sa version et on est capable de vraiment décider à deux.

 

Retrouvez la première partie ici

Index des vidéos techniques Jits Prime - 09/24/2019

Tous les liens vers les vidéos de Jits Prime...Plus

Mohamad Baillot - 01/09/2020

Toutes les vidéos de Mohamad Baillot...Plus

Thibaut et Rodolphe Olivier - 11/14/2019

Toutes les vidéos des frères Olivier...Plus

François Laurent - 09/24/2019

Toutes les vidéos de François Laurent sur Jits Prime...Plus

Laurence Cousin Fouillat - 09/24/2019

Toutes les vidéos de Laurence Cousin Fouillat sur Jits Prime...Plus

Hugo Février - 09/24/2019

Toutes les vidéos de Hugo Février sur Jits Prime...Plus

Flavio Santiago - 09/24/2019

Toutes les vidéos de Flavio Santiago sur Jits Prime...Plus

Vincent Nguyen - 09/24/2019

Toutes les vidéos de Vincent Nguyen sur Jits Prime...Plus

Olivier Michailesco - 09/24/2019

Toutes les vidéos d'Olivier Michailesco sur Jits Prime...Plus

David Pierre-Louis - 09/24/2019

Toutes les vidéos de David Pierre-Louis sur Jits Prime...Plus

5 Conseils pour transformer son corps - 09/26/2020

Coach Eric vous donne les 5 Conseils pour une meilleure composition corporelle et performance pour le JJB...Plus

Un projet commun pour le grappling à Montpellier - 09/25/2020

Interview de Jean Claude Luccioni. Nous parlons de Montpellier, du grappling sous toutes ses formes, et de la manière de les faire se rencontrer par des rassemblements entre clubs....Plus

Covid, la galère continue pour le sport - 09/23/2020

Covid, la galère continue pour le sport...Plus

Mackenzie Dern, la victoire du JJB à l’UFC - 09/20/2020

Mackenzie Dern soumet encore à l'UFC...Plus

BJJ STARS IV, une soirée d’exception en approche - 09/18/2020

Le 14 Novembre, BJJ STARS sera de retour avec un événement prometteur...Plus

Respirez Jiu-Jitsu avec Thiago Goiabeira - 09/18/2020

Thiago Goiabeira le brésilien ouvre un club dans le Morbihan...Plus

Il y aura un Open de Paris CFJJB - 09/10/2020

Les compétitions CFJJB reprennent le 18 Octobre prochain...Plus

Les championnats de France de Ne-Waza 2020 programmés pour le 18 octobre - 09/10/2020

Les qualifiés pourront aller combattre à l'institut du judo le 18 octobre....Plus

Les mécanismes du cardio - 09/07/2020

Coach Eric nous explique les mécanismes du cardio pour faire face aux combats difficiles....Plus

Comment sortir de la position montée - 08/31/2020

La position montée, c'est l'une des positions les plus dangereuses en JJB. En tant que débutant, vous allez vous y retrouver SOUVENT ! C'est donc primordial de savoir comment vous…...Plus

Logitsu décrypte les passages à distance des Mendes - 08/29/2020

Dany aka Logitsu décrypte les passages à distance des Mendes...Plus

Logitsu décrypte la garde de Michael Langhi - 08/18/2020

Nouvel arrivé chez Jits, Danny Aka Logitsu décortique le jeu du quadruple champion du Monde IBJJF Michael Langhi. Le jeu du head coach d'Alliance Sao Paulo a une garde impassable....Plus

CONVICTIONS MARTIALES - #1 Thibaut Olivier - Jiu Jitsu Brésilien - 04/10/2020

CONVICTIONS MARTIALES Episode 1 : Thibaut Olivier Jiu Jitsu Brésilien Cercle Tissier 2018 Documentaire dédié au JJB...Plus

Inspiring, l’histoire de Patrick Beven - Épisode 3 - 04/10/2020

Dans ce troisième et dernier épisode, nous découvrons Patrick Beven autrement, à travers son frère, et à travers le Ju-jitsu ! ...Plus

JJB : Les règles expliquées SIMPLEMENT - 04/04/2020

Avec cette vidéo, Vincent vous aide à comprendre les règles du Jiu Jitsu Brésilien, avec des exemples concrets. ...Plus

Inspiring, l’histoire de Patrick Beven - Épisode 2 - 04/02/2020

Dans ce deuxième épisode, nous revenons dans le passé pour découvrir comment tout à commencé pour Patrick Beven !...Plus

Inspiring, l’histoire de Patrick Beven - Épisode 1 - 03/26/2020

Dans ce premier épisode, nous suivons l’emblématique surfer dans son quotidien, entre coaching des futurs espoirs du surf français et découverte de son home spot à Capbreton !...Plus

CLEF DE BRAS en position montée - 01/28/2020

Je vous montre les détails à ne pas manquer pour réussir la clef de bras en position montée, ainsi que les erreurs fréquentes à éviter !...Plus

Tatami Connexion s01e13 - Le camp ADCC - 07/07/2020

Pour ce 13ème épisode, on a décidé de débattre sur l'initiative de Thomas Loubersanes et Nicolas Renier de mettre en place un camp d'entrainement en vue des qualifications à l'ADCC

Tatami Connexion s01e11 - Les Jiujitseros à l’assaut du MMA - 09/21/2019

Nous débattons sur l'arrivée récente de tout une vague de combattants célèbres de JJB dans le circuit du MMA. Nous avons cherché à comprendre pourquoi et comment ils veulent se faire une place pour ce nouveau challenge.

CASTAGNE FM - S02 - Spécial Sud - Hugo Février, Fred Roca, Stéphane Spataro - 08/02/2019

L'équipe Castagne FM est en vacances dans le sud-est de la France

CASTAGNE FM - S02e19 Jits Magazine France - 07/19/2019

C'est au tour de Raphaël, notre directeur de la publication, de répondre au podcast de Castagne FM

CASTAGNE FM - S02e18 : Emmanuel Fernandez - 06/25/2019

C'est Manu Fernandez, venu tout droit de Bordeaux qui est l'invité de cette émission

CASTAGNE FM - S02 : Spécial World IBJJF 2019 (2e partie) - 06/07/2019

Nous revoilà quasiment une semaine après la clôture des World IBJJF qui se déroulaient à Los Angeles.

Tatami Connexion s01e10 - Technique, drill ou sparring ? - 05/31/2019

Nous débattons sur les avantages et les inconvénients de chacune de ces méthodes d'entraînement en fonction du profil des jiujitseros

CASTAGNE FM - S02 : Spécial World IBJJF 2019 - 05/24/2019

Episode spécial sur les Mondiaux 2019 à venir

CASTAGNE FM - S02e16 Laurence Cousin - 05/03/2019

Laurence partage son expérience unique, depuis ses débuts jusqu'à sa victoire au championnat du monde, en passant par ses blessures, l'ouverture de sa propre académie

Tatami Connexion s01e06 - 04/23/2019

Rétrospective des 2 événements nord américains qui ont posé leurs valises en France

Jits Reviews - 02/12/2019

Bienvenue sur la section reviews de Jits....Plus

Gi Voyager de chez Lanakila - 05/20/2020

Review du Gi Voyager de Lanakila ...Plus

Rashguard Fight Apparel - 08/07/2019

Test du Rashguard de Fight Apparel...Plus

Athom : Manaugaura v4, Spat et ATHOMelle - 07/21/2019

Test du Manaugaura v4, ATHOMelle...Plus

Décathlon Outshock - 07/03/2019

Test de l'Outshock de Decathlon...Plus

Tahitian Dream Series de Moskova - 06/13/2019

Test du kimono Tahitian Dream Series de Moskova...Plus

Braus Fight - 05/29/2019

Test du kimono de Braus...Plus

Gladiator 2 de Grab and Pull - 04/23/2019

Test du du Gladiator 2 et du Rash Grab and Pull...Plus

Starlyte de Hyperfly - 03/31/2019

Test du Hyperfly Starlyte...Plus

Test du kimono Mizuno - 03/26/2019

Test du kimono Mizuno...Plus

Toutes les reviews et les classements